solo : travailler en indépendant, vivre en free-lance, auto-entrepreneur 




Devenir Solo par goût de l'indépendence ou / et pour vivre à la campagne, relié au monde par un écran et un ordinateur ?


S'installer, travailler en indépendant...

Solo désigne un indépendant qui travaille à domicile, et même parfois à la campagne !

Travailler en solo : mode d'emploi !

Comment ? Sous quelle forme ? quelles sont les formalités ?

Le télétravail et les téléactivités sont l'avenir... alors...

Qui veut fredonner "je me mets à mon compte" ?

Par choix ou faute de choix ! La première hypothèse est préférable.

Des termes pas synonymes, pas toujours connotés de la même manière : si solo et indépendant sont positifs, free-lance et pigiste renvoient à la précarité.
De toute manière NOUS SOMMES PRECAIRES ! Les vocables ne manquent pas pour définir l’indépendance...

Décider de travailler sans collègues, avec son téléphone son ordinateur et son compte de résultat !
Vendre ses compétences, son savoir-faire...

Gérer seul son emploi du temps...
Savoir travailler dans des délais impartis le plus souvent très courts.
Perdre du temps avec les administrations. Et parfois les banquiers.


Avec le statut d'auto-entrepreneur, l'Etat a simplifié les démarches... mais si ce statut d'auto-entrepreneur peut être un tremplin de départ, il peut rapidement ne pas être suffisant...

- Essayons déjà de dédramatiser les démarches administratives !

- Et observons les avantages et inconvénients des différents statuts juridiques possibles.

Stéphane, indépendant dans l'édition.

Sur le forum :
I interest in your domein solo.pro


télétravail, réalité ou rêve ? Expérience d'un rural


- La forme juridique la plus répandue de travail individuel :
entreprise en nom propre.
Aucun capital de départ nécessaire...MAIS le travailler engage ses biens propres

- entreprise unipersonnelle a responsabilité limitée (eurl)
forme similaire à la sarl... pour les indépendants souhaitant tenir seul leur entreprise... aucun capital de départ minimum exigé (avant un minimum de 7500 euros)... 1 euro est possible. Les biens propres du travailleur sont donc AINSI protégés du fait de la constitution de la société.

inconvenients :
le risque économique et financier !
peu de couverture sociale
aucune couverture chômage
les charges

Le départ :
Si immatriculation au registre du commerce et des sociétés : environ (pour artisan, immatriculation au répertoire des métiers ) 60 euros


comment travailler chez soi ? Etre solo forcément !